Comment déguster le vin_Le Bon Tire-Bouchon

Comment Déguster Un Vin : 12 Conseils Simples Pour Tous Les Amateurs De Vin Novices

de lecture - mots

Découvrir nos Tire-Bouchons_Le Bon Tire-Bouchon

 

Comment déguster un vin ? Une question simple, qui amène une réponse pas si compliquée. 😉 Une réponse en 12 points qui vous permettront, cher Compagnon de la Bouteille à Ouvrir, de faire un pas de géant dans vos dégustations, foi de Bon tire-Bouchon !


1) Conservez vos bouteilles de vin à l’horizontale

Si vous souhaitez garder une bouteille plus d’une semaine, il est fortement conseillé de la conserver non debout mais couchée !

En effet si vous la gardez debout le bouchon ne sera pas en contact avec le liquide :

Il va inexorablement s’assécher au fil du temps.

Pourquoi c’est mauvais ?

Parce que cet assèchement, cette crispation du bouchon, va permettre à l’air de pénétrer dans la bouteille.

Et l’air est l’un des 3 ennemis du vin, avec la lumière et la chaleur.

Pourquoi ?

Parce qu’il oxyde le vin.

(l’oxygène oxyde, cela reste logique. :))

Et un vin oxydé est un vin qui tourne vite au vinaigre.

comment déguster du vin-Bouteilles à l'horizontale_Le Bon Tire-Bouchon

À contrario, si vous entreposez votre bouteille horizontalement, le vin va être en perpétuel contact avec le bouchon :

Il va humidifier de façon permanente ce bouchon, et lui permettre ainsi de se dilater afin de bien coller aux parois intérieures de la bouteille.

Conclusion :

Conservez vos bouteilles de garde à l’horizontale !

2) Renseignez-vous sur les bouteilles que vous servez

Il est bon et agréable de partager avec ses convives des détails ou anecdotes sur les bouteilles que vous leur faites déguster.

Mettez-vous donc toujours en quête de particularités propres au domaine ou au cépage de vos bouteilles.

Des anecdotes sont toujours bien venues.

Posez-vous des questions simples :

Où, quand, quoi, comment ?

comment déguster un vin rouge_Le Bon Tire-Bouchon

Où ce vin a-t-il été élaboré ?

Où ses vignes furent plantées ?

En quelle année ?

Quelle est la particularité de cette année en général ?

Et plus particulièrement dans la région d’où vient le vin ?

Quel(s) cépage(s) ont offert leur jus au vin ?

Raisin sur la vigne_Le Bon Tire-Bouchon

La méthode de vinification fut-elle différente des méthodes usuelles ?

La propriété est-elle connue ?

N’est-elle pas détentrice d’une histoire ?

D’anecdotes intéressantes ? 

VIGNES EN TOIT_Le Bon Tire-Bouchon

(vignes en toit de la région du Minho au Portugal - vin vert "vihno verde")

Vous-mêmes, quel est votre rapport au vin que vous offrez ?

Pourquoi l’avez-vous choisi ?

Pourquoi voulez-vous le faire déguster ?

Dégustation de vin en vigne_2_Le Bon Tire-bouchon

Vous n’êtes bien entendu pas obligé de répondre à toutes ces questions.

Mais vous avez retenu l’idée :

Apporter le plus possible d'informations pertinentes et d’intérêt, uniques.

Afin de pouvoir partager le plus possible avec vos amis et donner plusieurs dimensions à votre dégustation.

3) Essuyez vos verres à vin

Prenez l’habitude de bien essuyer vos verres à vin avant de les proposer à table.

comment-essuyer-efficacement-les-verres_Le Bon Tire-Bouchon

(photo : www.difotel.com)

Deux raisons à cela :

Bien nettoyé, le verre sera immaculé, limpide.

Il laissera bien voir le précieux liquide qu’il est destiné à contenir.

(rien de pire que de devoir contempler son vin à travers des traces pâles inesthétiques ou des empreintes de doigts)

Le nettoyage vous permet de vérifier avant de servir que vos verres ne dégagent aucune odeur, ni de détergent ni de placard confiné.

Vous pourrez également vous assurer ainsi qu’ils ne contiennent aucune poussière.

Pour aller plus loin suivez ces petits conseils pour bien essuyer vos verres.

4) Découpez la capsule sous le goulot

La plupart des coupe-capsules découpent cette dernière (l'enveloppe qui englobe le goulot et protège ainsi le bouchon) au-dessus du goulot.

C'est bien dommage, car il est préférable de la découper sous le goulot !

ou couper la capsule d une bouteille de vin : sous le goulot_Le Bon Tire-Bouchon

Ainsi on évite que le vin n'entre en contact avec l'aluminium, ou tout autre métal qui compose la capsule :

Son goût ne sera pas altéré par ce métal.

Conclusion : 

Si vous voulez vraiment bien faire, oubliez le coupe-capsule. :)

5) Tournez le Tire-Bouchon, pas la bouteille

L’évidence quand on veut déboucher une bouteille avec le sympathique instrument que chérissent tous les Compagnons de la Bouteille à Ouvrir (le Tire-Bouchon) c’est :

  • D’enfoncer la mèche dans le bouchon,
  • D’opérer un quart de tour avec le déboucheur,
  • De faire tourner la bouteille en gardant l’outil fixe.

Grave erreur !

Tourner le tire-bouchon_Le Bon tire-Bouchon

Il est vrai que cette façon de faire est la plus simple et la plus efficace.

(ce n’est pas ce qu’on lui reproche)

Mais il est beaucoup distingué de garder inexorablement la bouteille fixe, étiquette dirigée vers votre ou vos convive(s), et de faire tourner le Tire-Bouchon.

Cela demande plus d’effort, ainsi qu'une certaine contorsion du poignet, mais c’est infiniment plus "classe".

Et la classe, dans le vin, entre amis, est une cible à atteindre. :p

6) Ne transpercez pas le bouchon

Quand votre bouchon est en liège, il est important de ne pas le transpercer.

Ceci afin de ne pas donner occasion à des débris de liège de tomber dans le vin.

Ces morceaux sont en effet inesthétiques, et ils peuvent pervertir le goût du précieux liquide.

Veillez donc à ne pas enfoncer dans votre bouchon plus de 4 spires de la mèche de votre Ouvre-Bouteille :

En générale il est conseillé qu'une spire reste en-dehors du bouchon.

7) Essuyez le goulot de la bouteille après chaque versement

Verser du vin sans faire de gouttes est une mission quasi impossible.

Vous le savez.

Il y a bien la méthode du “tourné de bouteille” après versement.

Mais très peu la réussissent, ne nous voilons pas la face. ^^

Et même les heureux “réussisseurs” ne sont pas à l’abri de laisser tomber une goutte rebelle sur la nappe.

Voire sur l’épaule d’un convive !

Ô catastrophe !

La solution :

Avoir toujours avec soi quand on sert d'une main le vin une serviette ou un torchon (propres bien entendu) dans l’autre main, prêt à essuyer le goulot de la bouteille après chaque versement.

comment dégustation de vin-Chiffon pour essuyer après verser le vin_Le Bon Tire-Bouchon

Ainsi la chose est réglée :

Plus moyen de laisser échapper une goutte.

Ou alors c’est que vous l’avez fait exprès :

Qu’avez vous contre votre invité ? ^^

8) Ne remplissez jamais les verres

C’est une mauvaise idée de remplir à ras-bord le verre de vos convives.

Tout d’abord il est important, pour que le vin contenu dans votre verre puisse développer ses arômes, que les parois du verre canalisent ces derniers et les retiennent le plus possible dans le verre.

Servir le vin_Le Bon Tire-Bouchon

Ensuite vous permettrez à vos convives de déguster leur nectar avec modération, en donnant plus de prix au liquide contenu dans leur verre :

Ce qui est précieux est parcimonieux.

Ne remplissez-donc jamais un verre à plus des deux tiers.

9) Sentez votre vin

Quand le vin est tiré, il faut le boire.

Mais avant de le boire, il est important de le sentir.

De le humer, pour employer un terme plus recherché.

Sachez en effet que notre nez possède bien plus de “senseurs” que nos papilles :

Il bât à plate couture notre langue et notre palais questions sensibilité, et devine bien plus de finesses gustatives que ces dernières.

Sentir le vin-lisa-fotios-Le Bon Tire-Bouchon

Eh oui !

Même à l’intérieur de notre bouche, le vin est “analysé”, compris et dégusté bien plus efficacement par notre nez que par nos papilles.

Ceci de par notre cavité nasale qui est située juste au-dessus de notre palais, et communique avec celui-ci en son fond, comme on le voit sur cette image :

Cavité nasale dans la dégustation du vin_Le Bon Tire-Bouchon

Assurez-vous donc toujours de “respirer” votre vin avant chacune de vos gorgées.

(J’ai bien dit chacune !)

Et de le “respirer” encore quand il est en votre bouche, avant de le boire, grâce à la connexion qu'a votre palais avec votre cavité nasale.

Ainsi vous saurez mieux “dépister” les complexités et les intensités des vins que vous dégustez.

En résumé :

Vive votre nez

10) Faites tourner votre vin

Lorsqu'on débouche une bouteille, le vin y était enfermé depuis plusieurs mois.

C'est en quelque sorte un criminel sortant de prison.

Quel crime a-t-il commis ?

Celui de faire saliver nos papilles.

Ce "criminel" libéré qui "sent le renfermé", il est important de lui faire "prendre l'air" avant de le consommer.

Pour ce faire, le meilleur moyen est de le faire tourner dans son verre.

Mais avant de le tourner, il est important de lui offrir un premier hommage.

En le humant une première fois, comme expliqué au point précédent.

Mais aussi en en prélevant une petite gorgée.

Le tout pour se donner une première impression.

Un "premier nez".

Faire tourner son vin_Le Bon Tire-Bouchon

Ceci fait, voici comment faire tourner son vin :

Il suffit d'imprimer un léger geste circulaire, en tenant le verre soit :

  • Au bas de son pied posé, verre posé sur une table
  • À la base de sa cloche, main en corbeille dessous, façon dégustation de whisky.

Ce mouvement circulaire doit être doux :

Foin de brutalité !

Par cette action "spiraleuse" évoquant une (très) douce tornade, les molécules du vin vont venir au fil des tours entrer en contact avec celles de l'oxygène qui l'environne.

Le précieux liquide développera ainsi à son aise et naturellement ses arômes et senteurs.

Au bout de quelques tours le vin aura "pris l'air", "respiré" après des mois d'incarcération.

Il se sera équilibré suavement avec l'air qui le domine :

Révélant tous ses arômes, offrant tout son potentiel, il sera prêt à couler, par le canal de votre gosier, en une nouvelle prison :

Votre estomac.

11) Gardez votre vin en bouche

Il faut du temps à votre palais (et surtout à votre nez, on vient de le voir !) pour bien appréhender, comprendre, intégrer, assimiler toutes les saveurs et qualités des liquides que vous proposez à sa sagacité.

Prenez donc l’habitude de garder votre vin en bouche avant de l’avaler !

Au moins 5 secondes à chaque gorgée.

Vin en bouche_Le Bon Tire-Bouchon

Veillez à ne pas avaler de (trop) petites gorgées :

Plutôt moyennes ou grandes.

Ceci afin d’avoir et de contenir en bouche une quantité de liquide suffisante pour “saturer” en arômes et saveurs les senseurs de votre "complexe" palais / cavité nasale.

Vous leur offrirez ainsi, à ces senseurs conquis, des expériences maximales. 

12) Rechargez les verres vides

Au long du repas ou de la soirée, soyez vigilants quant au niveau de remplissage des verres de vos invités.

Offrez une recharge dès qu’un verre est vide.

Recharger verres vides_Le Bon Tire-Bouchon

Et si la personne refuse, n’insistez pas pour remplir son verre.

(Bon, si c’est votre caractère d’insister, laissez cours à votre caractère ^^.

Mais ne faites jamais votre lourdeau s’il vous plaît.

Faites ça pour nous. ^^)

Proposez plutôt autre chose à votre invité récalcitrant :

Eau ou café, suivant l’avancement du repas.

Voire un autre vin si vous en avez plusieurs à disposition.

La Conclusion du Bon Tire-Bouchon

Récapitulons nos 12 conseils :

  1. Conserver ses bouteilles à l'horizontale pour que le bouchon reste étanche,
  2. Se renseigner sur les bouteilles que l'on sert afin de les sublimer
  3. Essuyer ses verres pour qu'ils soient cristallins, sans odeur et dépoussiérés
  4. Couper la capsule sous le goulot afin qu'elle n'entre pas en contact avec le vin
  5. Tourner le Tire-Bouchon et non la bouteille, pour avoir la classe ^^
  6. Ne pas transpercer le bouchon pour ne pas polluer le vin avec des morceaux de liège
  7. Essuyer le goulot après chaque versement pour éviter les gouttes
  8. Ne jamais remplir les verres, pour que le vin décante
  9. Toujours sentir son vin pour en saisir bien les arômes
  10. Faire tourner son vin pour qu'il "respire"
  11. Garder le vin en bouche pour qu'il imprègne papilles et senseurs nasaux
  12. Recharger les verres vides, pour être un bon convive ^^

Muni de ces 12 munitions (allitération ^^) vous voilà parés, cher Compagnon de la Bouteille à Ouvrir, à toute éventualité œnologique !

Mais n'oubliez pas de vous munir d'un bon Tire-Bouchon ! ^^

Dégustation de vin en vigne_Le Bon Tire-bouchon

👉 Retrouvez notre large sélection de Tire-Bouchons

Profitez d'une réduction de 10% sur votre première commande avec le code AMI10 !

Découvrir nos Tire-Bouchons_Le Bon Tire-Bouchon

(ce magnifique article ^^ a été écrit en collaboration avec nos confrères experts de la Vinothèque du Leman)


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés