Livraison gratuite 🐤

L'histoire de la bière et sa conservation

L'histoire de la bière et sa conservation

L’histoire de la bière remonte au moins à 7000 ans avant Jésus-Christ. Les premières bières étaient des bières fermentées à partir d’eau et de malt, comme le prouvent les premières traces écrites de la bière dans la civilisation sumérienne.

La bière a été inventée en Mésopotamie, mais elle n’a pas été consommée avant 3000 ans avant Jésus-Christ.

Le mot « bière » vient de l’ancien allemand bier, signifiant « eau » ou « eau de vie ».

La bière a joué un rôle majeur dans la civilisation romaine, en étant un élément essentiel du régime alimentaire des citoyens romains. La bière était consommée dans tout l’Empire romain sous différentes formes : la plus courante était une bière de fermentation mixte à base de blé ou de raisin, qui pouvait également contenir d’autres céréales comme l’orge et l’amidonnier.

Au Moyen Âge, la bière était une boisson courante en Europe, et était consommée à la fois lors de fêtes religieuses et laïques. Au fil du temps, les bières sont devenues plus fortes en raison des méthodes de brassage utilisées au Moyen Âge : elles ont été brassées avec plus d’eau, et les grains étaient moulus plus finement.

Au fil du temps, les techniques de brassage de la bière se sont améliorées, et les méthodes utilisées au Moyen Âge ont été abandonnées.

Quelles sont les différentes types de bière ?

Les différents types de bières sont classées en fonction du type de fermentation qu’elles subissent. Les plus courantes sont : la bière à fermentation basse (la plus courante, car elle est facile à boire), la bière à fermentation haute (qui est la plus alcoolisée), et l’India Pale Ale.
La bière à fermentation basse est celle qui fermente le plus rapidement, ce qui lui donne un arôme plus prononcé. Elle est généralement consommée à une température comprise entre 3 et 5 °C, mais peut être conservée jusqu’à 8 mois.
Les bières à fermentation haute sont généralement plus fortes que les bières à fermentation basse, mais elles sont aussi plus alcoolisées.

Comment conserver la bière ?

Il est important de conserver la bière correctement afin qu’elle ne s’altère pas et que les saveurs restent intactes. Il existe deux méthodes pour cela :

• La première consiste à utiliser un réfrigérateur, mais cela peut être assez contraignant car il ne faut pas qu’il soit trop froid, sinon la bière risque de se dégrader. De plus, les bières à fermentation basse se conserveront mieux dans un réfrigérateur que dans un congélateur.

• La seconde méthode consiste à utiliser une cave de vieillissement. Dans ce cas, la température est plus élevée que dans un réfrigérateur, mais elle reste toujours comprise entre 4 et 7 °C. Les bières à fermentation haute se conservent mieux dans une cave de vieillissement que dans un frigo.

Les bières artisanales, c’est quoi ?

Les bières artisanales sont produites par des brasseries ou des micro-brasseries. Elles sont donc fabriquées à partir de la même recette que les bières industrielles, mais elles ne contiennent ni levure, ni sucre. Les brasseries produisent généralement entre 50 et 200 litres de bière par an, alors que les micro-brasseries produisent en moyenne entre 1 et 20 litres par an.
Les bières artisanales se démarquent également des bières classiques car elles ne sont pas filtrées et non pasteurisées, ce qui permet d’obtenir un goût bien plus prononcé que pour les bières industrielles.

← Article précédent Article suivant →